La SNCF va renforcer son réseau sur l’étoile ferroviaire lyonnaise

https://www.lyonmag.com/article/114349/la-sncf-va-renforcer-son-reseau-sur-l-etoile-ferroviaire-lyonnaise

Lundi 22 Mars 2021 à 18h21

La SNCF va renforcer son réseau sur l'étoile ferroviaire lyonnaise

Photo d’illustration- LyonMag

La circulation ferroviaire sera-t-elle bientôt décongestionnée dans l’agglomération lyonnaise ?

L’étoile ferroviaire lyonnaise va évoluer dans les prochaines années. Aujourd’hui, 1150 trains empruntent ce réseau quotidiennement, dont 50% des TGV nationaux, et les infrastructures sont complétement saturées. La fréquentation de l’étoile a augmenté de 60% sur les dix dernières années et ces chiffres ne vont cesser d’augmenter. À l’horizon 2030, la fréquentation de la gare Lyon Part-Dieu augmentera de 15% et celle du réseau TER de 25%.

C’est à partir de ce constat que SNCF Réseau et ses partenaires (Etat, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Métropole de Lyon…) ont décidé d’établir un programme détaillé avec 32 opérations qui seront réalisées d’ici 2025 comme la création de voies (comme la création de la voie L à la Part-Dieu), la modernisation de la signalisation, le renforcement de l’alimentation des trains… avec le seul objectif de rendre “le réseau plus fiable, qui répond aux attentes de régularité et de ponctualité”, explique SNCF Réseau.

On a à faire à un grand chantier. Si on veut développer le ferroviaire, il faut donner de l’oxygène sur le nœud de la Part-Dieu. Le travail qui est fait ici a pour objectif de trouver une fiabilité et une régularité. On a déjà diminué de 42 minutes les minutes perdues, de 50% les trains en retard. Le travail à faire est à la fois sur le nœud lyonnais, mais pas seulement“, a analysé le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez présent conférence de presse ce lundi.

Coût des opérations : 310 millions d’euros, financées par les différents partenaires. Quelques-unes ont déjà été réalisées et pour la première fois depuis 10 ans, la ponctualité a été améliorée sur l’étoile ferroviaire lyonnaise l’année dernière selon la SNCF.

Ça va être une succession de petites opérations qui permettra de desserrer les contraintes et de passer à des fréquences au quart d’heure“, explique Thomas Allary, directeur régional de SNCF Réseau.  Est-ce un premier pas vers le “RER à la lyonnaise” ? Tous les acteurs, notamment la Métropole et la Région semblent en tout cas sur la même longueur d’ondes à ce sujet. Mais le chemin semble encore long…

Poster le commentaire

Pin It on Pinterest

Share This