Suppression de TER sur la ligne Lyon-Grenoble : “L’usager est pris en otage entre la SNCF et la région”

https://www.francebleu.fr/infos/transports/suppression-de-ter-sur-la-ligne-lyon-grenoble-l-usager-est-pris-en-otage-entre-la-sncf-et-la-region-1638437836

– Par , France Bleu Isère

Depuis lundi et jusqu’au 10 décembre, la moitié des TER est supprimée aux heures de pointe sur la ligne Lyon-Grenoble. La SNCF avance des contraintes de production. La Région, elle, s’indigne tout comme les usagers du train.

Un TER de la région Auvergne-Rhône-Alpes (illustration).
Un TER de la région Auvergne-Rhône-Alpes (illustration). © Radio France – Benjamin Bourgine

La colère et la lassitude montent chez les usagers du train, après l’annonce de la suppression, jusqu’au 10 décembre, de la moitié des TER sur la ligne Lyon-Grenoble. A tel point que certains reviennent à la voiture, explique ce jeudi 2 décembre sur France Bleu Isère Patrice Belvègue, co-président de l’Association Dauphinoise des Usagers du Train (ADUT).

Quel est votre sentiment face à cette annonce ?

C’est la colère bien sûr. L’usager est pris en otage entre la SNCF et la région. C’est de la folie, on n’a aucune communication, on ne sait pas ce qui se passe et on est prévenu comme ça au dernier moment. Alors au dernier moment, pas tout à fait, puisque depuis le mois de septembre, on avait constaté déjà des réductions de nombre de rames avec des compositions réduites des trains et cela nous imposait de voyager debout, serrés les uns contre les autres en pleine pandémie.

Vous l’avez dit, tout cela fait beaucoup -après également la réduction du trafic liée aux travaux de la gare Part-Dieu- alors est-ce qu’autour de vous, certains renoncent au train ?

Ah oui, tout à fait. Je pense que la SNCF et la région aujourd’hui font tout pour nous faire aimer la voiture. C’est malheureux à dire, mais c’est comme ça. Vous savez, quand vous avez déjà des temps de trajet relativement longs en train, avec des risques de voyager dans des conditions très difficiles en pleine pandémie, avec derrière des aléas pas possibles qui peuvent nous conduire à doubler notre temps de trajet. A force, on se dit “mais qu’est ce qu’on fait ? On ne serait pas mieux en voiture, en covoiturage, etc ?

La région s’offusque et pointe le manque de maintenance des rames. Mais au fond, est-ce-que la région ne doit-elle pas également investir davantage dans le train ?

C’est clair. C’est facile pour la région de taper sur la SNCF, mais il ne faut pas oublier que c’est l’autorité organisatrice de la mobilité. C’est à elle de gérer tout ça. C’était à elle d’anticiper. Et ce problème de maintenance qu’on a aujourd’hui, on aurait dû l’anticiper il y a six mois, il y a un an, je ne comprends pas.

En somme, les usagers payent le bras de fer depuis le début du mandat de Laurent Wauquiez, entre la région et la SNCF, c’est votre sentiment ?

C’est un peu mon sentiment. Oui, tout à fait. C’est clair que malheureusement, aujourd’hui, en 2021, on a la même situation qu’on avait en 2019. Rien n’a bougé, rien.

Et qu’est-ce que vous réclamez désormais ?

Déjà, on réclame de savoir exactement ce qui se passe, puisque les associations et la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT) ont besoin de savoir ce qui se passe exactement. On connaît les contraintes des uns et des autres, donc que la SNCF et la région partagent officiellement ce qui se passe et qu’on anticipe tout ça. Ce n’est pas normal qu’aujourd’hui, début décembre, on se retrouve avec un manque de rames. Et il n’y a pas que Lyon-Grenoble, il y a aussi Lyon-Chambéry, Chambéry-Grenoble et Grenoble-Saint-Marcellin. Il y a quelques semaines d’ailleurs, des TER étaient remplacés par des autocars sur la ligne Lyon-Chambéry.

Vous allez reprendre votre voiture, Patrice Belvègue ?

Oui, tout à fait de plus en plus malheureusement. Et là, dans quelques minutes, j’ai une réunion tout à l’heure à 10 heures à Lyon. Je vais prendre ma voiture pour y aller parce que je sais qu’en train, je n’y arriverai pas.

Rétroliens/Pings

  1. 2abolishing - 3hottentot

Poster le commentaire

Pin It on Pinterest

Share This